COUPURE D'EAU SUR LA RUE DU CENTRE-CIVIQUE LES 28 AVRIL ET 1er MAI – Le vendredi 28 avril, toutes les activités offertes au Centre aquatique de l’ouverture à 17 h sont annulées. La réception demeure toutefois ouverte pendant cette période. Les cours en soirée sont maintenus. En lien avec l'interruption du service d'eau potable, un avis d'ébullition préventif sera en vigueur pour certains citoyens. Les personnes concernées recevront un avis téléphonique avec les instructions à suivre. AVIS RUE POITIERS - L'avis d'ébullition préventif est levé pour ce secteur..

La ville - Histoire de la ville - Prix et reconnaissances

Prix et reconnaissances

Partagez
La Ville de Mont-Saint-Hilaire est fière d’avoir obtenu, au cours des dernières années, plusieurs mentions et distinctions dans divers domaines d’activité grâce à son personnel dévoué et désireux de toujours se dépasser pour le mieux-être de la collectivité. Ci-dessous, les plus récentes.

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail a décerné à la Ville de Mont-Saint-Hilaire le Lauréat régional 2016 dans le cadre de ses Grands Prix santé et sécurité du travail. C’est un projet de bonification de l’échelle aux archives qui a remporté ce titre dans la catégorie Innovation des organismes publics de la région de Yamaska. Ce projet a contribué à rendre le milieu de travail plus sain et sécuritaire.

Cliquez ici pour visionner la vidéo.

L’équipe de la Ville de Mont-Saint-Hilaire
M. Yves Corriveau, maire, M. François Larocque, contremaître bâtiments et voirie, Mme Josée Filion, responsable de la gestion documentaire, Mme Annie Dionne, directrice du Service des ressources humaines et M. Daniel Desroches, directeur général

Le 8 juin 2012, la Ville de Mont-Saint-Hilaire a reçu le prix « Municipalité et développement durable », en reconnaissance de la qualité exceptionnelle de sa contribution au mieux-être des citoyens. Ce prix remis par le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, l’a été pour le projet de revitalisation du Parc de conservation de la falaise Dieppe.

Toujours dans le cadre de cette réalisation la Ville a obtenu un Certificat décerné dans le cadre du concours « Les Phénix de l’environnement » comme finaliste dans la catégorie Protection des milieux naturels et aménagement écosystémique.

Le Ministère du Développement durable, de l’Environnement, Faune et Parcs a également décerné en 2013, à la Ville de Mont-Saint-Hilaire, un certificat reconnaissant son engagement pour la conservation de terrains d’une superficie de plus de 34 hectares situés dans le piémont du mont Saint-Hilaire et attestant que cette propriété privée est une réserve naturelle perpétuelle, selon les dispositions de la Loi sur la conservation du patrimoine naturel.

LE PARC DE CONSERVATION DE LA FALAISE DIEPPE
Œuvre d’innovation, de développement durable et de bénévolat… par et pour la collectivité!

LE PARC DE CONSERVATION DE LA FALAISE DIEPPE est situé au pied du mont Saint-Hilaire, la première Réserve de la Biosphère au Canada décrétée par l’UNESCO en 1978.

ACQUISITION ET PARTENARIAT
Le Parc de 29 hectares a été acquis aux fins de conservation par la Ville de Mont-Saint-Hilaire, soucieuse d’enrichir les milieux naturels en piémont et de rendre accessible la nature aux citoyens. Il a été réalisé en partenariat avec le Centre de la nature.

LE PARC A ÉTÉ ENRICHI de 7 000 arbres indigènes et d’autres végétaux, de quatre marais, de sentiers pédestres, d’un belvédère d’observation et des panneaux d’interprétation.

INNOVATIONS INSPIRANTES
Un bassin de captation des eaux (180 mètres par 15 mètres) construit au début des années 2000, constituait une plaie d’érosion, de toile géotextile, de piquets, de tuyaux de béton et de perré. Avec l’aide du Centre, ce bassin a été reconstruit, reprofilé et renaturalisé. Avec ses cascades, ses mares, sa nouvelle végétation, il s’intègre au paysage naturel, répond aux besoins de captation des eaux et favorise la biodiversité.

LE BÉNÉVOLAT, UN ATOUT PRÉCIEUX
Entre 2004 et 2011, près de 1 500 bénévoles comprenant les groupes scouts, l’école secondaire Ozias-Leduc, l’école primaire Au-Fil-de-l’Eau, le Carrefour jeunesse emploi, Deloitte et Touche, la Société générale de financement et RSM Richter, ont donné plus de 7 500 heures à cette grande réalisation.

DÉVELOPPEMENT DURABLE
Un milieu riche comme la Réserve de la Biosphère demeure vulnérable. L’enrichissement de son périmètre et la création de corridors forestiers favorisent la pérennité pour les générations futures. Mont-Saint-Hilaire continue d’acquérir des propriétés qui atteignent à ce jour plus de 75 hectares.

Quatre Fleurons pour la Ville de Mont-Saint-Hilaire

Depuis sa création en 2006 la Ville est fière de faire partie de La Corporation des Fleurons du Québec. Les Fleurons du Québec ont pour objet de reconnaître les municipalités et leurs citoyens qui améliorent leur environnement de vie par l’embellissement horticole des lieux en respectant des principes du développement durable. La classification horticole consiste à attribuer aux municipalités participantes un nombre de fleurons, d’un à cinq (1 à 5), correspondant au label Les Fleurons du Québec. En 2012, la Corporation a décerné quatre fleurons à la Ville de Mont-Saint-Hilaire pour la période 2012-2014. La Ville poursuit donc ses efforts en matière de verdissement local et d’aménagement paysager!

La Ville de Mont-Saint-Hilaire a reçu une plume d’or, dans la catégorie Bulletin municipal et autres publications, pour la qualité de la production du calendrier municipal 2011 produit sous le thème Art, nature et patrimoine. Cette reconnaissance a été décernée par l’Association des communicateurs municipaux du Québec (ACMQ) à l’occasion du colloque annuel qui se tenait à Lévis, le 26 mai dernier. Il s’agit de la toute première participation de la Ville à ce concours.

Selon l’ACMQ, la Ville s’est distinguée parmi plus de 45 projets soumis toutes catégories confondues, une année record pour l’association. Chaque année, l’ACMQ récompense le savoir-faire et les efforts des villes en matière de communication.

Le calendrier municipal est produit annuellement par le Service du loisir, de la culture et des communications (Division culture et communications). Madame Nicole de Passillé, graphiste, a aussi contribué à la conception de l’édition 2011.

Dans le cadre des Assises annuelles 2010 de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), la Ville de Mont-Saint-Hilaire a participé au prix Ovation municipale dans la catégorie Environnement et développement durable et s’est mérité un certificat honorifique pour son projet de Stationnement municipal vert.

Il s’agit du stationnement du Centre aquatique, aménagé à l’automne 2009, et situé au coeur du pôle municipal. Ce projet-pilote avait pour objectifs de planifier et d’élaborer un concept d’aménagement novateur et d’accroître la surface de stationnement en intégrant le processus de la biorétention suivant un modèle de saine gestion des eaux de pluie. En effet, l’aménagement de cellules de rétention (plates-bandes) combinée à la plantation d’un couvert végétal complet assure le drainage, l’absorption et la filtration naturelle de l’eau de pluie dans le sol… une solution de rechange au système pluvial traditionnel! L’entreprise Objectif Paysage a également participé à la réalisation de ce projet.

Couverture du projet :
Article du magazine Élites – Édition JBC

Le Prix Culture et développement, une reconnaissance attribuée par le réseau Les Arts et la Ville, a été décerné à la Ville pour l’intégration des œuvres de l’artiste Jordi Bonet dans un bâtiment municipal.

En effet, les oeuvres La nature en mouvement ainsi que l’Homme soleil ont été installées dans le pavillon Jordi-Bonet, situé au 99, rue du Centre-Civique, à l’automne 2009 pour souligner le 30e anniversaire du décès de cet artiste de renom.

Le Prix Culture et développement vise à promouvoir la culture comme outil de développement local et à faire valoir une réalisation culturelle qui se distingue par son apport au développement de la collectivité. Les Arts et la Ville compte près de 2 000 membres, dont plus de 500 municipalités et près de 200 organisations culturelles

Le maire de Mont-Saint-Hilaire, monsieur Michel Gilbert, a reçu des mains du ministre de la Justice et de la Sécurité publique du Québec, monsieur Jacques P. Dupuis, la mention d’honneur du Mérite québécois en sécurité civile dans la catégorie formation et communication pour l’élaboration du Processus de mise en alerte de la Ville de Mont-Saint-Hilaire. La remise des distinctions a eu lieu dans le cadre du colloque de la sécurité civile 2008 qui se déroulait le 19 février à Saint-Hyacinthe.

Douze lauréats ont été décernés à des municipalités et organismes à travers la province dont l’apport et l’engagement contribuent de manière remarquable à renforcer la culture de sécurité civile au Québec.

Protection et mise en valeur du périmètre de la montagne
La Ville, en partenariat avec le Comité du périmètre de la montagne et le Centre de la nature du mont Saint-Hilaire a soumis au Conseil régional en environnement de la Montérégie dans le cadre de la remise des prix CONSCIENTIA, la démarche entreprise pour la protection et la mise en valeur du périmètre de la montagne.

Les prix d’excellence en développement durable et en environnement ont été remis lors d’un grand gala qui a eu lieu le 20 mars 2008, à Beloeil, en présence de la ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs du Québec, Madame Line Beauchamp, de nombreux maires et députés et plus de 300 personnes.